I am BREAKING BAD (no spoil)

i am breaing bad

Bonjour à tous.

J’avais déjà parlé de Games of Thrones, magnifique série que j’attends les doigts croisés. Je vous ai parlé de sexe et de violence là mes petits parlons de drogue: Breaking Bad  (un fléau à la fois svp).

J’ai ADORE cette série. C’est l’histoire d’un professeur timide et discret qui découvre qu’il a un cancer à un stade avancé qui va ruiner sa famille. Il décide alors de fabriquer de la drogue et de devenir un parrain du milieu pour s’en sortir. L’histoire est rondement menée et le scénario est bien ficelé. On voit petit à petit comment le gentil Walter White se transforme en l’incontrôlable Heisenberg.

Breaking_Bad_4K_Netflix

 

Dans la série, on voit évoluer un trio Walter « Walt » (Heisenberg), sa femme Skyler et son assistant Jesse. Ce sont les 3 personnages clés dont j’avais envie de vous parler.

Walter / Heisenberg

Plus on avance plus le personnage de Walter se découvre être un homme frustré, psychotique et obsessionnel autour d’une famille qui ne lui appartient plus. Il a comme un dédoublement de personnalité et deviens manipulateur à coup de je suis le père qui apporte l’argent à la maison et de la femme qui obéit. Sa famille est de plus en plus prisonnière de lui. Ma phrase culte quand il bascule du coté obscur « un type ouvre sa porte et se fait descendre tu crois que c’est moi ? NON. Je suis celui qui cogne à la porte »  glaçant n’est ce pas ?!

Skyler White

l’opinion qu’on a d’elle évolue au fil de la série. Certains y voient le chevalier qui empêche Heisenberg de prendre le dessus, d’autres y voient une mégère vénale qui sort avec un mec plus vieux. Moi j’y vois une femme de caractère mais pas dans un sens élogieux. Elle aime bien commander son petit monde et ne se voit pas sacrifier son confort quoi qu’il arrive, heureusement elle sait prendre le relais si nécessaire. Hors avec l’avènement de Heisenberg, elle va faire toutes les tentatives possibles pour garder le contrôle sur son mari avant de se résigner. Le confort au prix de sa liberté.

Jesse le junky assistant.

C’est l’archétype du jeune très sensible, pas méchant pour un sous qui se drogue parce qu’il ne sait pas trouver lui-même un sens à sa vie ni se rendre utile. Il devient donc la victime pure et simple d’un Heisenberg qui l’enfonce lentement mais surement. Il perd tout et sombre plus bas que terre. S’il y avait un après de la série, j’aurai aimé voir le sien parce que j’ai envie qu’on me dise qu’il s’en sort enfin.

 

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré, cette série qui m’a fait vibrer du début à la fin. C’est court, intense et efficace. Le seul petit bémol de la série c’est de survivre à la saison 3 qui est très portée sur l’aspect psychologique. C’est un peu lent et long mais indispensable pour cerner les personnages.

Si vous hésitiez, foncez et à vos claviers pour me raconter.

 

 

source ici ,

signature2

Laisser un commentaire