Je ne suis pas superman

no superman

Le mois de septembre en générale est une vraie calamité pour moi. Trop de chose à penser, trop de stress à gérer et moi, je l’ai appris au fil du temps je suis de celle que le stress paralyse.

Pourtant je ne suis portant pas oisive. Au contraire j’aime bouger, faire et découvrir de nouvelles choses encore et toujours. Justement à trop vouloir faire on arrive à rien. Ça parait pourtant simple pour beaucoup : finir mon permis, repenser le blog, me mettre au sport etc.

C’est plein de petits projets certes mais moi j’ai toujours du mal à faire la part des choses, je suis à fond ou rien donc forcement je n’arrive à rien finir et je me sens encore plus mal. Je me sens comme un roseau qui courbe à mesure que le vent souffle et qui se relève selon la charge de ses feuilles.

 

no superman

 

J’ai eu un grosse période de craquage où je me suis sentie incapable de tout. J’avais juste envie de m’allonger et ne plus bouger. Puis je suis tombée sur la notion de résilience, la capacité à rebondir quand on a vécu un événement déprimant très fort. Trois choses m’ont aidé à me sortir de cela:

  1. d’un coté le fait de se dire qu’il faut accepter ce que l’on ressent. C’est normal que je me sentes mal, oppressée et se demander si on aura la force d’avancer.
  2. d’être omniprésent: se dire que ce sentiment ne doit pas nous empêcher d’avancer, elle disait qu’il est important de « compartimenter » son cœur.
  3. de se sentir exister c’est à dire refaire des choses qui vont nous permettre de relancer la machine. parce que l’oisiveté appelle l’oisiveté. Il faut trouver un point d’ancrage qui va nous sortir de cette position où on se sent incapable, inutile, inexistant.

Alors j’ai recommencé à marcher. J’ai toujours beaucoup aimé ça mais la chaleur de l’été a fait que je n’en avais plus envie. Je me suis rendue compte qu’il me fallait trouver une activité en dehors de ce que je fais d’habitude parce que ça m’aidait à me dire que j’étais capable. Il ne me reste plus qu’ à me remotiver petit à petit pour retrouver un  niveau d’efficacité suffisant.

 

Pour ce qui est du blog, je pense à beaucoup de choses mais j’ai encore besoin de temps, pleins de choses arrivent quand même.

Bonne rentrée à tous et à très bientôt.

dans mon JUKEBOX:

 

 

signature2

2 Commentaires

  1. Cour

  2. (oups) Courage pour cette rentrée !

Laisser un commentaire