Lean in: les femmes le pouvoir

Sheryl-Sandberg1

 L’actualité aidant je me suis souvenu que j’avais cette revu de lecture qui trainait depuis un moment et que je n’avais pas finalisé. Je vous parle aujourd’hui d’un livre qu’une amie m’a recommandé parce qu’elle admirait beaucoup SHERIL SANDBERG, En Avant toute (Lean In en anglais)

 

Le resumé du livre:

lean in est une sorte de témoignage conseils, sur comment se mettre en valeur en tant que femme dans le monde du travail, surtout dans des univers très masculin.

elle partage son expérience et des conseils sur la représentation des femmes dans le monde du travail et des piste de reflexion documentée.

les sujets abordés sont:

– Le plafond de verre: tous les blocages qui font que que quand o est une femme on en epeut pas…

-Avoir de l’ambition ne dépend pas forcement de la classe social même si c’est lié

-On peut vaincre le manque de confiance en soi

-La sympathie: pas besoin d’être une mégère pour s’imposer quand on est une femme (mon préféré). Elle dit notamment « que un homme sympathique sera apprécié tandis qu’un femme sympathique ne sera pas prise au sérieux » et c’est juste trop vrai

Tous les chemins mènent à Rome: Parfois il faut savoir prendre les chemins de travers pour arriver à son but et donc de savoir saisir une opportunité quand elle se présente

Sachez anticiper mais laisser les choses venir. elle répète notamment  » ne partez pas avant d’être vraiment parti »

Mon résumé est très inspiré de cet article plus détaillé qui est génial.

 

Lean IN

 

Mon avis

J’ai absolument adoré ce livre parce qu’l donnait des idées intéressantes pour avancer dans le monde du travail en tant que femme. il y a des astuces et des anecdotes qui permettent de comprendre vraiment le contexte de ce dont elle parle et c’est tout ce que moi j’aime.

De plus l’auteur le fait avec  simplicité et n’a pas honte de montrer ses faiblesses. On est loin du cliché de la working girl célibataire, mégère, qui écrase tout ce qui bouge et fait régner la terreur pour se légitimer. Forcement j’essaye de m’identifié et de me dire que j’aimera faire comme elle, un peu comme une préparation au futur. C’est aussi une féministe dans l’âme mais dans une version que j’aime beaucoup.

Elle donne même des conseils pour choisir un bon mari qui sont assez drôles. J’ai d’ailleurs été très attristée quand j’ai appris la nouvelle de la mort de son mari dot elle parle dans le livre.

En définitive c’est une oeuvre que j’a adoré et que je recommande à 10000%. Si je ne devais retenir qu’un chose ce serait quand peu importe notre ambition nous les femmes ne devons pas craindre de prendre place à table.

sources ICI 

signature2

Laisser un commentaire